Archives de l’auteur

Wikipédia : son histoire

Aujourd’hui, beaucoup de questions trouvent leur réponse sur Wikipédia. Date de naissance d’un chanteur, filmographie d’un acteur, liste des découvertes d’un grand scientifique… Peu importe ce que vous cherchez, vous avez de grandes chances de le trouver sur cette plateforme. Mais comment le projet Wikipédia s’est-il formé ?

wikipédia

Wikipédia en quelques mots

La plupart d’entre vous le savent déjà, mais il s’agit d’un site encyclopédique. Tout le monde peut y apporter sa contribution. Vous pouvez partager votre savoir en contribuant à un article sur lequel vous avez des connaissances ou en en créant un nouveau si le sujet que vous voulez aborder n’existe pas déjà. Vous pouvez aussi vous contenter de faire des recherches. Une étude réalisée par l’Université de Washington en 2010 montre en effet que 75% des étudiants interrogés déclarent se servir de l’encyclopédie pour des travaux de recherche ! Quoiqu’il en soit, beaucoup de gens utilisent aujourd’hui Wikipédia.

Un projet pour en soutenir un autre

Wikipédia est lancée le 15 janvier 2001, même si l’idée émerge deux semaines plus tôt. Le projet a en fait pour but de soutenir Nupedia, un projet semblable géré par des experts et sous le contrôle d’un comité scientifique. Malgré un rédacteur en chef à plein de temps et un bon nombre d’éditeurs, la rédaction d’articles sur Nupedia est lente. C’est là que naît Wikipédia. Le projet donc se veut plus ouvert et complémentaire à Nupedia.

Des premiers pas en autonomie

La plupart des contributeurs de Nupedia sont réticents à l’idée de l’associer à un site Internet sous la forme d’un wiki. C’est pour cela qu’à son lancement le 15 janvier 2001, Wikipédia possède son propre nom de domaine. Jimmy Wales, l’un des fondateurs du projet, teste alors le site via diverses publications. Vous pouvez d’ailleurs trouver la plus ancienne encore contenue sur le site juste ici.

La croissance de Wikipédia

Rapidement, le site grandit. L’année de son lancement, beaucoup de versions non-anglophones surgissent. Jimmy Wales annonce en 2002 qu’il n’intégrerait jamais de publicités à son projet. Peu après, wikipedia.com devient wikipedia.org. Et finalement, Nupedia ferme en septembre 2003, remplacée par Wikipédia.
Au fil du temps, les contributeurs publient de plus en plus d’articles. La barre des 6 millions est d’ailleurs passée en janvier 2020.
Avec le temps, la plateforme est de plus en plus considérée comme fiable, même si encore parfois rejetée dans le monde de l’enseignement.

D’autant plus que chaque page du site doit être correctement sourcée (sinon elle sera supprimée). Ce qui n’est pas forcément le cas de tous les sites internet…

En conclusion

Finalement, Wikipédia s’impose en tant que leader dans son domaine. Même s’il existe d’autres encyclopédies en ligne, c’est bien elle qui reste la grande première. Vous avez même sans doute remarqué que lorsque vous faites une recherche sur Internet, une page Wikipédia apparaît en première page. C’est grâce à son bon référencement et au trafic généré sur le site. Et sa croissance ne s’arrête pas là. En effet, la fondation a pour but de diversifier la communauté en conservant un taux de participation élevé.

En tout cas, nous pouvons affirmer avec certitude que l’encyclopédie Wikipédia n’est pas encore vouée à disparaître.

Wladimir Lapostolle

Le métier de développeur mobile

Si vous voulez en savoir plus sur le métier de développeur mobile, cet article est fait pour vous. Nous allons vous expliquer en quoi consiste le métier, quelles peuvent en être les missions, ainsi que le salaire.

développeur mobile

En quoi consiste le métier de développeur mobile ?

Le développeur mobile est celui qui développe des applications pour téléphone, tablette et autres appareils mobiles. Il doit donc porter une grande attention à l’affichage de ces applications sur ces appareils. Il peut aussi se spécialiser dans le développement pour Android ou pour iOS par exemple. Les appareils mobiles étant de plus en plus utilisés, ce métier se fait une place d’autant plus importante.

Les missions du développeur mobile

Ses missions sont les suivantes :

  • Développer des interfaces mobiles en adéquation avec le cahier des charges
  • Réaliser des tests techniques
  • Anticiper les évolutions des applications suivant celle des technologies mobiles
  • Effectuer la maintenance des applications

De ce fait, il peut adapter un site Internet classique pour une version mobile. Il peut également créer une application mobile qui n’a pas de site web existant. Il pourra finalement développer des jeux vidéos (ou adapter les versions déjà existantes) pour mobile.

Les compétences requises pour ce métier

Il doit premièrement avoir une parfaite connaissance des normes en vigueurs et des interdits propres au mobile. Il a une bonne connaissance du front-end, est rigoureux et créatif et dispose d’une grande flexibilité.
Pour ce qui est des compétences techniques, le développeur mobile maîtrise plusieurs langages de programmation. Ils diffèrent selon s’il se spécialise en iOS ou en Android. Par exemple :

  • Android : PHP / C / C# / Java…
  • iOS : HTML5 / C / ObjectiveC…

Ce ne sont toutefois pas les seuls systèmes existants. Généralement, pour les systèmes peu répandus, des API permettant de simplifier la programmation existent. Mais au cas où, le développeur web doit être capable de programmer dans le plus de langages possible.

Côté salaire

Le salaire d’un développeur mobile débutant tourne autour de 2200€/net par mois. Il peut facilement être doublé en fin de carrière. Néanmoins, il n’évoluera sans doute pas progressivement. Tout dépend des missions qu’il réalisera au cours de sa carrière et de sa situation. En effet, un salaire peut changer drastiquement entre celui d’un développeur en freelance et celui d’un développeur qui travaille en agence ou en entreprise. La taille et la réputation de l’entreprise jouent aussi sur ce chiffre.

Ce métier vous intéresse ? Une formation en informatique vous sera nécessaire. En attendant, puisqu’il vous faudra maîtriser de nombreux langages, vous pouvez déjà vous renseigner sur ceux-ci.

Wladimir Lapostolle

Le métier de Community Manager

Cet article va vous présenter le métier de Community Manager (CM). Son profil, ses missions ou encore son salaire : nous vous disons tout.

En quoi consiste le métier de community manager ?

Si le Community Manager travaille souvent en agence, il peut aussi travailler pour des annonceurs. C’est en effet lui qui s’occupe des réseaux sociaux de la marque pour laquelle il travaille. Il gère donc la communication avec les internautes et fait part à l’entreprise des réactions de sa communauté. Il est en quelque sorte l’ambassadeur de la marque en ligne.

community manager

Les missions du Community Manager

Ses missions sont donc les suivantes :

  • Interagir avec la communauté en ligne
  • Créer du contenu (blog, fiches produit…)
  • Proposer des concours
  • Accorder des promotions aux abonnés
  • Développer des stratégies de communication
  • Planifier des posts en ligne

En résumé, le Community Manager gère grandement la vie de communauté sur Internet. Il doit évidemment faire des retours à l’entreprise, qui adapte ensuite ses choix en conséquence.

Les compétences requises pour ce métier

Les compétences à avoir changent d’une mission à l’autre. Néanmoins, la maîtrise des réseaux sociaux est nécessaire. Il faut aussi avoir un excellent sens de la communication, une bonne culture web et des capacités de rédaction. Dans l’idéal, un bon CM dispose de notions de référencement ainsi qu’en design. Il doit aussi être une personne stratégique.
Selon les missions, il peut avoir besoin de compétences sur un domaine précis. Quoiqu’il en soit, il lui faut des compétences solides en webmarketing.
Et enfin, le CM est diplomate. Répondre aux internautes avec virulence pourrait en effet affecter l’image de la marque.

Côté salaire

Un débutant touche environ 1500€/net par mois. Mais ce chiffre évolue avec l’expérience, surtout s’il travaille pour une marque réputée. Il peut même travailler pour une célébrité !

Ce métier vous attire ? Vous pouvez suivre une formation en communication pour devenir Community Manager.

Wladimir Lapostolle

Le métier d’infographiste

Généralement, ce qu’on remarque en premier chez une application, c’est son logo. Si nous vous disons Twitter, il est probable que vous pensiez en premier à son logo. La plupart du temps, c’est un infographiste qui en est à l’origine.

En quoi consiste le métier d’infographiste ?

L’infographiste est un acteur de la communication visuelle et de la production multimédia. Il est souvent sollicité en publicité, marketing, animation édition, presse, jeux vidéos… Il évolue donc dans de nombreux domaines. Mais il peut également se lancer en freelance et se dédier entièrement à un domaine précis.

infographiste

Les missions de l’infographiste

Ses missions seront les suivantes :

  • Créer des logos ou images en respectant une charte graphique
  • Réaliser des maquettes et croquis à faire valider
  • Communiquer régulièrement avec le client

Finalement, les missions d’un infographiste sont nombreuses et variées. Il devra gérer le processus graphique de A à Z et veiller à produire des résultats qui respectent l’identité visuelle de la marque. Il travaillera aussi bien sur un site web que sur une mise en page pour un jeu vidéo ou un CD par exemple.

Les compétences requises pour ce métier

Avant tout, l’infographiste a un goût prononcé pour le design et possède de bonnes aptitudes artistiques. Il est également rigoureux, puisqu’il devra suivre un cahier des charges précis. De plus, la créativité et un sens de l’innovation assez développés sont les bienvenus dans ce métier. Et dans l’idéal, un bon niveau en dessin.
L’infographiste doit maîtriser les outils adaptés. Il travaillera en effet souvent sur tablette graphique. Ainsi, il doit savoir maîtriser des logiciels comme Photoshop et Illustrator.

Côté salaire

Un infographiste débutant touchera environ 1350€/net par mois. Il pourra atteindre 2500€/net par mois au fil du temps. Bien sûr, ces chiffres sont donnés à titre indicatif. En effet, un infographiste en freelance pourra décider de ses tarifs. Ils évolueront en fonction de son expérience, ses compétence et sa renommée dans le milieu.

Ce métier vous fait envie ? Alors n’hésitez plus. Et si vous voulez travailler dans le design mais que vous ne pensez pas avoir la fibre artistique requise, vous pouvez vous renseigner sur le métier d’UI designer.

Wladimir Lapostolle

WordPress : son histoire

Aujourd’hui, beaucoup de gens ont recours à un CMS pour leur site Internet. Parmi eux, WordPress est l’un des plus utilisés. En effet, 41,3% des sites dans le monde l’utilisent, et 64,8% des sites utilisant un CMS utilisent WordPress. Avec ses nombreuses fonctionnalités, de la création de contenu à la personnalisation du design ou même la possibilité d’ajouter des extensions, il s’avère en effet très pratique. Mais comment WordPress s’est-il imposé en tant que leader des CMS ?

wordpress

WordPress : les origines

Ce CMS trouve ses origines dans le logiciel b2 développé par Michel Valdrighi en 2001. Il s’agit à la base d’un logiciel de publication de blog open-source qui repose sur une base de données. Le développement du logiciel prendra ensuite fin en 2002 pour des raisons personnelles. C’est finalement en 2003 que Matthew Mullenweg et Mike Little reprennent b2 et l’améliorent. Ils renomment alors le projet WordPress.

Comment WordPress est-il devenu si populaire ?

Pour commencer, précisons que WordPress est gratuit. Il s’agit là d’un premier argument pour s’en servir. Son aspect pratique et simple à prendre en main attire aussi beaucoup. En plus de cela, il offre la possibilité d’ajouter des extensions. Parmi elles, nous trouvons notamment Yoast SEO, une extension d’aide au référencement. Elle pourrait donc intéresser quiconque veut de la visibilité pour son site. Le grand nombre de scripts mis à disposition du public le rend donc très attractif.

En résumé, WordPress permet aux utilisateurs avec peu de notions en programmation de trouver leur bonheur. Même si vous pourrez tirer le plein potentiel du CMS avec des capacités notamment en HTML ou en CSS.

Un CMS entretenu

S’il est de plus en plus utilisé, c’est aussi parce qu’il est souvent mis à jour et en évolution constante. Puisque les utilisateurs peuvent proposer des extensions, il y en a de nouvelles à disposition très régulièrement. En bref, vous avez de grandes chances de trouver ce qui vous convient sur WordPress.

En conclusion

WordPress est aujourd’hui le CMS le plus populaire, et ce, grâce à sa simplicité d’utilisation et à son grand nombre de fonctionnalités. La personnalisation, la possibilité de proposer ses propres extensions… Ce CMS a tout pour satisfaire ses utilisateurs. Si vous pensez avoir besoin d’aide pour vous y former, n’hésitez pas à nous contacter.

Wladimir Lapostolle

Le métier d’expert en cybersécurité


Si la cybersécurité vous intéresse et que vous aimeriez en faire votre métier, cet article pourra vous aider. Le concept du métier, les missions et le salaire : nous allons aborder ces sujets. Vous saurez tout ce qu’il y a à savoir sur le métier d’expert en cybersécurité.

En quoi consiste le métier d’expert en cybersécurité ?

L’expert en cybersécurité veille à la fiabilité du système informatique. Il doit aussi identifier les nouveaux virus et les risques pour trouver des solutions. C’est grâce à lui que les informations et les données sont sécurisées. Il peut aussi développer des anti-virus ou des pare-feux. En bref, tout ce qui touche à la cybersécurité.

expert cybersécurité

Les missions de l’expert en cybersécurité

Ses missions sont les suivantes :

  • Chercher les points faibles du système
  • Trouver des solutions à ces points faibles
  • Mettre en place des antivirus et des pare-feux
  • Gérer les règles relatives aux mots de passe (longueur, diversité des caractères…)
  • Mettre à jour les systèmes de sécurité en fonction des nouvelles menaces et technologies

Il doit donc constamment être au courant des nouvelles failles au sein des systèmes. Combler ces failles est une des majeures partie de son travail.

Les compétences requises pour ce métier

L’expert en cybersécurité doit être prêt à travailler en équipe. Il fera également preuve de beaucoup de rigueur. Comme déjà mentionné, il doit aussi se tenir au courant des innovations technologiques en matière de sécurité et être informé des potentiels risques. Son sens de l’anticipation sera d’une grande aide. En effet, s’il conçoit une application, il est important qu’il sache prévoir où une faille pourrait surgir. C’est aussi quelqu’un de réactif, qui sait agir sous pression.
De plus, il est essentiel qu’il ait une connaissance pointue en conception d’infrastructure des systèmes d’information. Sans cela, il aura du mal à débusquer les failles et à les résoudre. Evidemment, il doit aussi être très à l’aise avec les systèmes de sécurité informatique.

Côté salaire

Le salaire de l’expert en cybersécurité est généralement plutôt élevé. C’est surtout parce qu’il s’agit d’un poste avec de grandes responsabilités. Ainsi, un débutant pourra toucher 2000€/net par mois. Mais en évoluant, il peut atteindre près de 4000€/net par mois.

Ce métier vous intéresse ? Vous pourrez l’atteindre après une formation en cybersécurité, souvent à Bac+5. Sinon, vous pouvez découvrir d’autres métiers de l’informatique et du web. On vous propose notre fiche sur le métier d’UX designer.

Wladimir Lapostolle

La publicité digitale : histoire et intérêt

Aujourd’hui la publicité digitale est très répandue, plus que la publicité à la télévision ou dans la rue. Vous avez déjà dû remarquer les bannières au coin de votre écran, lorsque vous êtes sur les réseaux sociaux par exemple. Souvent, elles correspondent à vos centres d’intérêt. Nous vous expliquons dans cet article d’où vient la publicité digitale et pourquoi elle est autant utilisée.

La première publicité en ligne

Elle date du 27 octobre 1994. Une bannière au format rectangulaire, avec un texte coloré sur fond noir, accrocheuse et intrigante. Elle avait pour but de mettre en avant l’opérateur téléphonique AT&T. Le prix d’affichage était le même que pour une publicité sur papier, soit 10000€ par mois. Ce fut un véritable succès car 44% des internautes concernés ont cliqué sur la bannière. L’initiative a rapporté plusieurs milliards de dollars à l’entreprise sur le long terme.

première publicité digitale

L’évolution de la publicité digitale

Bien longtemps, le format bannière s’est imposé. Depuis, d’autres formats ont été utilisés. Parmi eux, les pop-ups, tout de même déconseillés car ennuyeux pour l’utilisateur. Il y a également la publicité vidéo, que vous trouverez notamment avant de pouvoir visionner une vidéo sur YouTube. L’utilisation de plus en plus fréquente des réseaux sociaux sur mobile pousse les entreprises à réaliser des publicités attractives sur tout support.
Publicités cliquables, annonces publicitaires… Il y a énormément de moyens de faire de la publicité en ligne.

Et en 2017, son histoire connait un beau tournant : les investissements ont dépassé ceux pour la télévision !

Pourquoi la publicité digitale colle souvent avec mes centres d’intérêt ?

Quand vous vous promenez sur le web, vous laissez des traces par le biais des cookies. Nous n’entrerons pas dans les détails à ce sujet, mais ce sont ces cookies qui permettent à une entreprise de savoir ce que vous faites sur son site. En recueillant et en étudiant ces données, elles peuvent adapter leurs publicités à vos attentes. En plus de cela, les réseaux sociaux s’assurent que les publicités qu’ils affichent sur votre écran vous correspondent au mieux. Le tout dans l’optique de rentabiliser leurs actions.

La publicité sur Internet aujourd’hui

Elle se fait de plus en plus essentielle pour faire connaître une entreprise. En effet, la plupart des gens utilisent régulièrement Internet et les réseaux sociaux. Ils seront donc très susceptibles de tomber sur votre publicité en ligne. C’est pourquoi il ne faut pas laisser cela de côté !

Si vous désirez vous y mettre sans trop savoir comment faire, nous pouvons vous aider. Il suffit pour cela de nous contacter.

Wladimir Lapostolle

Le métier d’UX designer

Cet article a pour but de présenter le métier d’UX designer. Si vous vous êtes déjà demandé quelles étaient ses missions, ses compétences requises ou encore quel était son salaire, nous vous invitons à poursuivre votre lecture.

En quoi consiste le métier d’UX designer ?

Le terme UX désigne communément l’expérience utilisateur. Souvent confondu avec l’UI designer, un UX designer n’effectuera toutefois pas les mêmes tâches. Les professionnels de l’UI ont pour but de rendre les interfaces user-friendly et surtout plus accrocheuses visuellement. Ceux de l’UX quant à eux se pencheront plutôt sur les côtés pratiques. Par exemple, ils feront en sorte que le site soit simple d’utilisation sur tout support (responsive). Même si la différence entre les deux peut être subtile, elle est bien réelle.

UX designer

Les missions de l’UX designer

Ses missions seront plutôt techniques :

  • Consulter les utilisateurs via des études
  • Apprendre à connaître leurs habitudes, plus encore que l’UI designer
  • Analyser et adapter les projets à l’image de la marque
  • Proposer des ébauches pour le design et le fonctionnement du projet
  • Tester et mesurer l’efficacité des modifications effectuées au fil du temps

L’UX designer ne travaille souvent pas sans un UI designer. Leurs tâches sont en effet très liées.

Les compétences requises pour ce métier

Un UX designer doit maîtriser le design de l’interaction ainsi que l’architecture de l’information. Il doit être apte au travail d’équipe, puisqu’il travaillera avec l’UI designer mais également avec les développeurs, les chefs de produit ou les graphistes. Il dispose aussi d’un bon sens d’analyse et d’un bon sens de l’observation. En plus de cela, il lui faudra souvent se renseigner sur les évolutions numériques. Elles auront un grand impact sur sa façon de faire.
Et puisqu’il sera amené à travailler sur beaucoup de projets très différents, il doit être à l’aise avec le plus grand nombre de langages de programmation possible.

Côté salaire

Un débutant peut toucher 1900€/net par mois, mais pourra évoluer et atteindre un salaire de 2700€/net par mois. Le salaire dépendra évidemment de l’entreprise, mais ces valeurs donneront un ordre d’idée.

Si ce métier vous intéresse, il existe de nombreuses formations dans le domaine du développement numérique pour vous y amener. Mais si le métier d’UI designer vous attire davantage, nous vous invitons à lire notre fiche métier sur le sujet.

Wladimir Lapostolle

Le métier d’UI designer

Dans cet article, nous allons vous présenter le métier d’UI designer. Si vous vous posez des questions à ce sujet, vous trouverez bon nombre de réponses ici. Compétences requises, missions courantes, salaire… Nous allons aborder chacun de ces points.

UI designer

En quoi consiste le métier d’UI designer ?

Pour ceux qui ne le savent pas, le terme UI désigne User Interface, donc “interface utilisateur” en français. En bref, un UI designer est celui qui a pour tâche de faciliter l’expérience de l’utilisateur vis-à-vis d’une application. De la disposition de l’écran aux interactions, en passant par le texte, les animations, les curseurs… Il se mettra dans la peau d’un utilisateur pour faire les choix les plus judicieux. C’est pourquoi il est primordial de faire appel à un UI designer pour que votre application soit la plus user-friendly possible.

Les missions de l’UI designer

Même si vous avez déjà pu vous en faire une idée, ses missions sont les suivantes :

  • Améliorer l’interface utilisateur
  • Rendre la navigation plus fluide et intuitive
  • Favoriser l’aspect visuel à l’aide d’éléments graphiques
  • Apprendre les habitudes des utilisateurs
  • Produire des maquettes graphiques

La liste est bien sûr non exhaustive. En plus, il faut considérer que l’UI designer travaillera presque tout le temps avec un UX designer.

Les compétences requises pour ce métier

Un UI designer doit avant tout être créatif, innovant et avoir de très bonnes compétences en graphisme. De par son étroite collaboration avec l’UX designer, le travail en équipe ne doit pas lui faire peur. Il doit aussi savoir s’adapter et faire preuve de souplesse.
Pour ce qui est des aspects plus techniques, il faut maîtriser certains outils. Parmi eux, nous mentionnerons Photoshop, Illustrator et Adobe XD. En plus de ces outils, il doit avoir des connaissances notamment en HTML, JavaScript, CSS et PHP. Donc tous les langages de programmation qui auront un impact sur le design d’un site ou d’une application.

langages de programmation

Côté salaire

En France, un débutant touchera environ 1800€/net par mois. En progressant, il pourra atteindre 3000€/net par mois. Mais ces chiffres dépendent essentiellement de la taille et de la réputation de l’entreprise au sein de laquelle il travaille.

Le métier d’UI designer vous attire ? Vous pouvez commencer par vous auto-former aux logiciels et langages cités plus haut.
Et si ce n’est pas le cas, nous vous proposons un top 10 des métiers qui recrutent le plus en Picardie.

Wladimir Lapostolle

Alan Turing, “père de l’informatique”

Aujourd’hui, la plupart des gens ont chez eux au moins un ordinateur. Et ils peuvent sans conteste remercier Alan Turing, surnommé le père de l’informatique. Mais qui est cette grande figure ?

Présentation d’Alan Turing

Certains le connaissent déjà, mais Alan Turing était un mathématicien et cryptologue ayant vécu au XXe siècle. D’origine britannique, il a étudié à l’Université de Cambridge. Nous le connaissons notamment grâce à sa célèbre machine de Turing.

Alan Turing

Enigma durant la Seconde Guerre Mondiale

Durant la Seconde Guerre Mondiale, le service britannique du chiffre qui vient de s’installer à Bletchley Park recrute Alan Turing. Sa mission consiste à décrypter le code Enigma utilisé par les allemands pour communiquer entre eux. En théorie, c’est presque mission impossible.
Il dirigera alors une équipe pour y parvenir. En quelques mois, et grâce à la machine qu’il a créée, ce sera chose faite. Sa machine, la Bombe de Turing, parvient à décrypter la clé de chiffrement allemande. Pourtant, cette clé présentait plus de 100 milliards de possibilité. Et en plus de cela, elle changeait quotidiennement. C’est pour cela que, s’ils ne la décryptaient pas en 24h, il fallait tout recommencer le jour suivant.

Néanmoins, cet exploit restera secret un bon moment. En effet, si les allemands découvraient que les alliés avaient connaissance de leurs échanges, ils auraient cherché un autre moyen de communication. Nous estimons que grâce à Turing et à son équipe, la guerre a été écourtée de deux ans, leur travail ayant grandement aidé le camp allié.

Une fin tragique

Malgré son exploit, Alan Turing sera acculé et même condamné à cause de son homosexualité au début des années 1950. Entre la prison et la castration chimique, il choisira la seconde option. En 1954, il décède à l’âge de 41 ans. L’autopsie conclut à un suicide par empoisonnement au cyanure. La pomme retrouvée à son chevet pourrait appuyer cette thèse, mais n’ayant jamais été analysée, nous n’en serons jamais sûrs. Beaucoup disent qu’il s’est suicidé suite à sa condamnation. Mais là encore, personne ne peut confirmer cette hypothèse.

Ce qu’Alan Turing a apporté à l’informatique

Le grand public a longtemps ignoré Turing et ce qu’il avait fait. Mais les lois qui ont évolué et la signature de l’acte royal de clémence par la reine Elisabeth II en 2013 ont changé les choses. La condamnation d’Alan Turing, jugée aujourd’hui injuste et discriminatoire, n’a plus lieu d’être. Nous reconnaissons désormais, et depuis plusieurs années, la grande aide qu’il a apportée durant la guerre. Et du point de vue de notre quotidien, sa machine a révolutionné les choses. En effet, la machine de Turing deviendra le prototype de l’ordinateur moderne. La Bombe du Turing jouera aussi un rôle important dans l’intelligence artificielle.


Nous connaissons aussi le test de Turing. Le principe est simple. Un humain entame une conversation à l’aveugle avec un ordinateur et un autre humain. S’il n’est pas capable de dire avec certitude lequel est l’ordinateur et lequel est l’humain, alors la machine a passé le test. Ce test sert notamment à mesurer le niveau d’une intelligence artificielle.

En conclusion

Si vous voulez en apprendre encore davantage sur cette grande figure, nous vous recommandons le film Imitation Game. Vous pourrez trouver ce film biographique sur Netflix.

Wladimir Lapostolle