Archive de l’étiquette réalité augmentée

Black Mirror : Quand la réalité dépasse la fiction

Vous connaissez sans doute la série à succès Black Mirror produite par Netflix et actuellement disponible sur la plateforme. Surtout si vous êtes un fanatique de nouvelles technologies et d’intelligence artificielle. La série met en scène un monde où la technologie y est ultra avancée, au point où cela en devient presque effrayant. Elle a notamment pour but de nous avertir des dérives liées à la technologie. On note aujourd’hui, une dizaine de prédictions de la série qui existent déjà. Nous allons nous attarder sur trois d’entre elles. 

Les lentilles connectées

Enregistrer tout ce que vous voyez et le visionner autant de fois que vous le voulez, va bientôt être possible. En effet, les lentilles connectées, vues dans l’épisode 3 de la saison 1 de Black Mirror, vont faire leur apparition sur le marché. En effet, depuis quelques années, Sony est en train de les développer, aux côtés de Google et Samsung, depuis peu. Cette lentille aura la capacité d’enregistrer des vidéos et de les lire à tout moment. C’est le clignement des yeux qui contrôlera les lentilles. Avec des fonctions qui se rapprochent d’un appareil photo, il sera possible de faire des autofocus et de zoomer. À la différence de Sony, Samsung et Google intégreront deux autres options à leurs lentilles de contact intelligentes. Des technologies de vision nocturne et thermique à leurs lentilles de contact intelligentes, avec de l’intelligence artificielle.

Black Mirror - lentille connectée

Lire dans les pensées comme dans Black Mirror

Que diriez-vous de pouvoir vous immiscer physiquement dans un jeu vidéo, à tel point que vous aurez l’impression d’y être ? Nextmind, start-up française, se rapproche de cette innovation technologique, vue dans l’épisode 2 de la saison 3. Épisode mettant en scène un homme qui est payé à tester un jeu vidéo en réalité virtuelle améliorée. Elle propose un appareil portable capable de détecter les activités cérébrales et donc de contrôler par la pensée, un ordinateur, un casque VR/AR ou n’importe quel autre dispositif.

doc brown - retour vers le futur

Le “Crédit Social” en Chine

Direction la Chine avec son système de crédit social qui se rapproche de l’épisode 1 de la saison 3 où l’on peut y voir une femme obsédée par sa notoriété sur les médias sociaux. L’épisode donne une image ultra futuriste de l’Instagram de demain. Depuis mars 2018, en Chine, le « crédit social », basé sur la collecte d’informations sur les réseaux sociaux par le biais des caméras de surveillances intelligences disposées un peu partout dans le pays, fait beaucoup parler de lui. Pour donner un exemple concret, un citoyen “mal noté” aura un accès aux transports restreint. Inversement, les citoyens « bien notés » se verront récompensés par un ensemble d’avantages.

Comme nous l’avons vu la réalité dépasse souvent la fiction (ici Black Mirror). Dans un monde, où l’intelligence artificielle est partout (grâce notamment au machine learning et au deep learning), il est difficile de prévoir ce que sera notre monde dans le futur. Même dans un futur proche, comme dans un an ou deux.

Google Maps AR : la navigation en réalité augmentée

Google Maps est passé, en quelques années, d’un simple service de cartographie à une vraie solution de navigation gratuite. Une solution alternative aux GPS classiques qui est tout le temps à jours et suit le trafic en temps réel.

Depuis 2007, Google Street View permet de visualiser un panorama à 360° un lieu ou une rue. Cependant Google vient encore de franchir un cap, en intégrant la réalité augmentée dans son application Maps : Google Maps AR. Il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité visant à faciliter la navigation avec une intégration de la réalité augmenté. Accessible à l’aide d’un simple bouton.

Le Visual Positioning System

Ce nouveau système de Google Maps AR (réalité augmentée) à un nom : le Visual Positioning System, ou VPS. Cette interface permet à un piéton de suivre son trajet comme dans un jeu vidéo. Cependant, il n’est recommandé que pour des trajets courts (afin bien entendu d’éviter les accidents).

Comme en mode navigation classique, l’application se sert du GPS pour géolocaliser l’utilisateur tandis que la caméra du smartphone et les données Street View vont permettre de définir l’emplacement exact.

Google-Maps-AR

L’interface, comme le montre l’image se divise en deux parties. Une première représente le plan de navigation GPS classique et le second affiche l’environnement réel filmé à travers la caméra du téléphone.

En fonction des déambulations de l’utilisateur, l’application ajoute des indicateurs virtuels pour fournir des informations sur le suivi du parcours. Des flèches indiquent alors la bonne direction, les noms des rues s’affichent au fil du chemin, les noms des magasins, les noms des lieux… et un compteur égraine le temps de trajet restant.

Ok, mais ça arrive quand ?

Actuellement en version bêta, notamment pour les guides touristiques, l’application devrait être accessible mi-2019 pour le grand public.

L’accueil de ceux qui ont le privilège de tester la fonctionnalité est assez positive. « C’est comme si Google Maps avait dessiné des panneaux pour m’orienter dans la ville mais que personne d’autre ne pouvait les voir ». Cette fonctionnalité comporte quand même quelques défauts comme le fait de devoir garder son téléphone pointé devant soi en permanence.

A ce problème de sécurité s’ajoute la consommation de batterie et de données mobile pour une telle interface gourmande.