Catégorie | Site internet

Le métier d’intégrateur web

Si vous voulez en savoir plus sur le métier d’intégrateur web, nous vous invitons à poursuivre votre lecture. Nous allons vous expliquer en quoi consiste le métier, quelles peuvent en être les missions, ainsi que le salaire.

intégrateur web

En quoi consiste le métier d’intégrateur web ?

L’intégrateur web assemble les différents éléments d’un site web de façon optimale. Il monte les pages en réunissant tout ce que souhaite le chef de projet. Le texte, les images ou même les liens hypertextes sont intégrés à cette occasion. En bref, son travail se situe à mi-chemin entre le webdesign et le développement web.

Les missions de l’intégrateur web

Ses missions sont donc les suivantes :

  • Assembler tous les éléments d’une page web
  • Traduire les maquettes graphiques en HTML
  • Manipuler différents langages et différentes technologies
  • Assister les collaborateurs dans leurs choix de formats

Comme nous l’avons déjà mentionné, il se situe entre le développeur et le designer. Une partie de son travail sera donc de veiller à ce que le site soit compatible avec tout support. Il manipulera aussi le code pour y intégrer les éléments nécessaires. Mais il ne devra pas laisser de côté l’aspect visuel du rendu final !

Les compétences requises pour ce métier

Comme vous l’aurez compris, ce métier requiert une certaine polyvalence. Et ce, aussi bien dans la connaissance des conventions en terme de design qu’en langages de programmation. Pour commencer sur les aspects les moins techniques, l’intégrateur web est autonome, organisé, rigoureux et par-dessus tout créatif.
Et pour le reste, une connaissance en langages de programmation tels que HTML, CSS, PHP ou JavaScript est la bienvenue.

Côté salaire

Le salaire d’un débutant tourne autour de 1700€/net par mois. Cependant, les intégrateurs web sont généralement recrutés davantage par rapport à leurs réalisations antérieures et leur expérience que par rapport à leurs diplômes. C’est pourquoi le salaire évolue beaucoup d’un intégrateur web à l’autre. Les plus compétents pourront travailler au sein d’agences ou d’ESN. Mais il est fréquent de trouver d’excellents intégrateurs web en freelance !

Ce métier vous intéresse ? Nous vous conseillons de lire notre article sur les langages clés du monde du web. Vous pouvez aussi envisager une formation supérieure en informatique (DUT, BTS, licence…).

Le métier de développeur back-end

Dans cet article, nous allons détailler le métier de développeur back-end. En quoi il consiste ? Quelles sont ses missions ? Quel est son salaire ? Vous trouverez ici les réponses à ces questions.

développeur back-end

En quoi consiste le métier de développeur back-end ?

Si vous ne connaissez pas ce terme, vous connaissez peut-être celui de développeur web. En fait, le développeur web se divise en deux branches : front-end et back-end. Le développeur back-end est celui qui va travailler sur le fonctionnement interne du site. Il manipule donc les bases de données et le code du site. C’est finalement celui qui veille à ce que tout soit fonctionnel.

Les missions du développeur back-end

Ses missions sont donc les suivantes :

  • Concevoir l’infrastructure de l’application web et la tenir à jour
  • Développer la plateforme de gestion de contenu
  • Vérifier le bon fonctionnement de l’application
  • Effectuer les maintenances de la base de données et de l’application

Ainsi, comme déjà mentionné, il veille au bon fonctionnement d’un site ou d’une application web. Son rôle est donc très important. Sans lui, tout ce que vous ne voyez pas en naviguant sur un site mais qui est pourtant indispensable ne serait pas là.

Les compétences requises pour ce métier

Le développeur back-end dispose d’une grande rigueur. En effet, il doit s’assurer que toutes les fonctionnalités prévues soient bien implémentées. Il doit aussi corriger toutes les erreurs qui peuvent interférer dans le fonctionnement de l’application. Il est également touche à tout en terme de langages de programmation.

En effet, ses compétences sont surtout techniques. Il doit maîtriser bon nombre de langages de programmation. Par exemple, PHP, Ruby, Python et SQL sont des langages souvent indispensables en développement back-end. Il est aussi important qu’il maîtrise certains frameworks comme Cake PHP ou Symfony.

Côté salaire

Pour un développeur débutant, un salaire allant de 2000€ à 2200€/net par mois est envisageable. En évoluant, il pourra toucher entre 3000€ et 3200€/net par mois. Ces chiffres dépendent évidemment de l’entreprise et du statut du développeur (freelance ou non).

Ce métier vous intéresse ?

Découvrez-en d’autres dans notre catégorie sur les jobs du web.

Le métier de développeur front-end

Dans cet article, nous allons détailler le métier de développeur front-end. En quoi il consiste ? Quelles sont ses missions ? Quel est son salaire ? Vous trouverez ici les réponses à ces questions.

développeur front-end

En quoi consiste le métier de développeur front-end ?

Si vous ne connaissez pas ce terme, vous connaissez peut-être celui de développeur web. En fait, le développeur web se divise en deux branches : front-end et back-end. Le développeur front-end est celui qui va travailler sur le design d’un site web. C’est aussi pour cela qu’on peut confondre UX designer et développeur front-end.

Les missions du développeur front-end

Ses missions sont donc les suivantes :

  • Créer une interface graphique à partir de maquettes
  • Vérifier la compatibilité d’un site avec les navigateurs web
  • Vérifier la fluidité et la rapidité de la navigation
  • Rendre le site conforme aux normes comme la W3C
  • Optimiser l’ergonomie des sites

Entre autres, il vérifiera également qu’un site soit bien responsive, donc pratique sur tout support. Il doit évidemment adapter son travail à celui de développeur back-end. L’important est que tout concorde à l’arrivée.

Les compétences requises pour ce métier

Comme pour tout métier qui touche au design, le développeur front-end est en premier lieu quelqu’un de créatif. Il sera en effet à l’origine de l’identité visuelle de l’entreprise via son site. Puisque le métier évolue vite, il faut aussi qu’il soit curieux et se renseigne sur les nouvelles normes et les nouvelles pratiques du métier. Il doit également faire preuve de rigueur. Cela lui sera nécessaire pour suivre à la lettre le cahier des charges.

Pour les aspects techniques, il doit au moins maîtriser les langages HTML et CSS. La maîtrise du PHP et JavaScript constituent un bonus non négligeable. Surtout si elle est couplée à des notions sur des frameworks tels que JQuery ou AngularJS.

Côté salaire

Pour un développeur débutant, un salaire de 1900€/net par mois est envisageable. Un développeur plus expérimenté et plus ancien peut atteindre entre 2500 et 3000€/net par mois. Certains gagnent encore davantage, mais ce sont des cas plutôt rares. Ces chiffres peuvent varier, d’autant que beaucoup de développeurs front-end sont en freelance.

Ce métier vous intéresse ? Vous pouvez commencer à vous former sur les langages de programmation mentionnés plus haut. Un cursus supérieur en informatique peut aussi vous aider.

Découvrez d’autres jobs dans notre catégorie dédiée au métier du web.

L’ergonomie web

L’ergonomie web est un des points clefs les plus importants en matière de navigation, mais aussi en terme de référencement. Google la prenant en compte notamment pour le positionnement sur les moteurs de recherche. Comment mettre en place les bonnes pratiques ?

Quels sont ses principes ?

Chaque jour, nous utilisons des objets qui facilite notre quotidien. L’ergonomie a pour objectif d’adapter ces objets à l’Homme. Depuis l’avènement des nouvelles technologies, cette discipline a dû s’adapter à Internet, notamment avec l’utilisation des sites web.

Désormais, elle s’inscrit dans le cadre de la création de sites web. En effet, lors de leur conception, il est essentiel de faciliter l’interaction entre l’homme et l’interface. Dans un premier temps du côté du créateur du site mais également des utilisateurs (les internautes) qui vont le consulter.

L’ergonomie web représente donc l’ensemble des aspects de l’interface en question permettant une utilisation efficace, agréable et facile. L’objectif de l’ergonomie web est tout simplement de faciliter l’interaction entre le site web et l’utilisateur.

ergonomie web Amiens

En quoi l’ergonomie d’un site web est-elle si importante ?

L’ergonomie est une étape indispensable concernant le bon fonctionnement d’un site web. De plus, si les règles ergonomiques de bases ne sont pas respectées, alors le site web possèdera une mauvaise ergonomie car il ne répondra pas aux attentes des utilisateurs. Un site web se doit également d’être utile, afin de répondre aux besoins des utilisateurs. Néanmoins, cela ne suffit pas à rendre le site ergonomique. Par exemple, une fois l’utilisateur sur le site il est important qu’il trouve facilement ce qu’il recherche et ne quitte pas le site. On parle alors d’utilisabilité, elle se caractérise par l’aptitude d’un objet ou d’un site ici à être utilisé facilement par l’utilisateur.

Par quels moyens peut-on améliorer l’ergonomie de son site web ?

Tout d’abord, il est important d’optimiser son site d’un point de vue technique. Il est recommandé de respecter dans un premier temps les règles universelles pour une ergonomie web optimale. Ensuite, les trois aspects qui peuvent améliorer directement l’ergonomie de votre site web sont : la vitesse de chargement, l’accessibilité et enfin le responsive.

La vitesse de chargement joue énormément sur l’utilisabilité d’une interface. Si un site web met du temps à charger, il a des chances de décourager facilement les internautes.

L’accessibilité permet elle aussi d’améliorer facilement un site web. Pour une bonne ergonomie, un site se doit d’être accessible sur un maximum de navigateurs. Il est important d’éviter le plus possible les bugs. Il est également nécessaire de concevoir des pages adaptées pour les personnes en situation de handicap.

Enfin, le responsive est le fait de concevoir un design de site adapté pour les téléphones mobiles et tablettes. De plus en plus de personnes naviguent sur internet à l’aide de leurs téléphones. Si votre site web n’est pas adapté pour les smartphones, alors vous risquez de passer à côté de potentiels clients.

Vous pouvez aussi télécharger notre Livre Blanc de l’ergonomie web.

Le métier de développeur mobile

Si vous voulez en savoir plus sur le métier de développeur mobile, cet article est fait pour vous. Nous allons vous expliquer en quoi consiste le métier, quelles peuvent en être les missions, ainsi que le salaire.

développeur mobile

En quoi consiste le métier de développeur mobile ?

Le développeur mobile est celui qui développe des applications pour téléphone, tablette et autres appareils mobiles. Il doit donc porter une grande attention à l’affichage de ces applications sur ces appareils. Il peut aussi se spécialiser dans le développement pour Android ou pour iOS par exemple. Les appareils mobiles étant de plus en plus utilisés, ce métier se fait une place d’autant plus importante.

Les missions du développeur mobile

Ses missions sont les suivantes :

  • Développer des interfaces mobiles en adéquation avec le cahier des charges
  • Réaliser des tests techniques
  • Anticiper les évolutions des applications suivant celle des technologies mobiles
  • Effectuer la maintenance des applications

De ce fait, il peut adapter un site Internet classique pour une version mobile. Il peut également créer une application mobile qui n’a pas de site web existant. Il pourra finalement développer des jeux vidéos (ou adapter les versions déjà existantes) pour mobile.

Les compétences requises pour ce métier

Il doit premièrement avoir une parfaite connaissance des normes en vigueurs et des interdits propres au mobile. Il a une bonne connaissance du front-end, est rigoureux et créatif et dispose d’une grande flexibilité.
Pour ce qui est des compétences techniques, le développeur mobile maîtrise plusieurs langages de programmation. Ils diffèrent selon s’il se spécialise en iOS ou en Android. Par exemple :

  • Android : PHP / C / C# / Java…
  • iOS : HTML5 / C / ObjectiveC…

Ce ne sont toutefois pas les seuls systèmes existants. Généralement, pour les systèmes peu répandus, des API permettant de simplifier la programmation existent. Mais au cas où, le développeur web doit être capable de programmer dans le plus de langages possible.

Côté salaire

Le salaire d’un développeur mobile débutant tourne autour de 2200€/net par mois. Il peut facilement être doublé en fin de carrière. Néanmoins, il n’évoluera sans doute pas progressivement. Tout dépend des missions qu’il réalisera au cours de sa carrière et de sa situation. En effet, un salaire peut changer drastiquement entre celui d’un développeur en freelance et celui d’un développeur qui travaille en agence ou en entreprise. La taille et la réputation de l’entreprise jouent aussi sur ce chiffre.

Ce métier vous intéresse ? Une formation en informatique vous sera nécessaire. En attendant, puisqu’il vous faudra maîtriser de nombreux langages, vous pouvez déjà vous renseigner sur ceux-ci.

Le métier d’infographiste

Généralement, ce qu’on remarque en premier chez une application, c’est son logo. Si nous vous disons Twitter, il est probable que vous pensiez en premier à son logo. La plupart du temps, c’est un infographiste qui en est à l’origine.

En quoi consiste le métier d’infographiste ?

L’infographiste est un acteur de la communication visuelle et de la production multimédia. Il est souvent sollicité en publicité, marketing, animation édition, presse, jeux vidéos… Il évolue donc dans de nombreux domaines. Mais il peut également se lancer en freelance et se dédier entièrement à un domaine précis.

infographiste

Les missions de l’infographiste

Ses missions seront les suivantes :

  • Créer des logos ou images en respectant une charte graphique
  • Réaliser des maquettes et croquis à faire valider
  • Communiquer régulièrement avec le client

Finalement, les missions d’un infographiste sont nombreuses et variées. Il devra gérer le processus graphique de A à Z et veiller à produire des résultats qui respectent l’identité visuelle de la marque. Il travaillera aussi bien sur un site web que sur une mise en page pour un jeu vidéo ou un CD par exemple.

Les compétences requises pour ce métier

Avant tout, l’infographiste a un goût prononcé pour le design et possède de bonnes aptitudes artistiques. Il est également rigoureux, puisqu’il devra suivre un cahier des charges précis. De plus, la créativité et un sens de l’innovation assez développés sont les bienvenus dans ce métier. Et dans l’idéal, un bon niveau en dessin.
L’infographiste doit maîtriser les outils adaptés. Il travaillera en effet souvent sur tablette graphique. Ainsi, il doit savoir maîtriser des logiciels comme Photoshop et Illustrator.

Côté salaire

Un infographiste débutant touchera environ 1350€/net par mois. Il pourra atteindre 2500€/net par mois au fil du temps. Bien sûr, ces chiffres sont donnés à titre indicatif. En effet, un infographiste en freelance pourra décider de ses tarifs. Ils évolueront en fonction de son expérience, ses compétence et sa renommée dans le milieu.

Ce métier vous fait envie ? Alors n’hésitez plus. Et si vous voulez travailler dans le design mais que vous ne pensez pas avoir la fibre artistique requise, vous pouvez vous renseigner sur le métier d’UI designer.

Le métier d’UX designer

Cet article a pour but de présenter le métier d’UX designer. Si vous vous êtes déjà demandé quelles étaient ses missions, ses compétences requises ou encore quel était son salaire, nous vous invitons à poursuivre votre lecture.

En quoi consiste le métier d’UX designer ?

Le terme UX désigne communément l’expérience utilisateur. Souvent confondu avec l’UI designer, un UX designer n’effectuera toutefois pas les mêmes tâches. Les professionnels de l’UI ont pour but de rendre les interfaces user-friendly et surtout plus accrocheuses visuellement. Ceux de l’UX quant à eux se pencheront plutôt sur les côtés pratiques. Par exemple, ils feront en sorte que le site soit simple d’utilisation sur tout support (responsive). Même si la différence entre les deux peut être subtile, elle est bien réelle.

UX designer

Les missions de l’UX designer

Ses missions seront plutôt techniques :

  • Consulter les utilisateurs via des études
  • Apprendre à connaître leurs habitudes, plus encore que l’UI designer
  • Analyser et adapter les projets à l’image de la marque
  • Proposer des ébauches pour le design et le fonctionnement du projet
  • Tester et mesurer l’efficacité des modifications effectuées au fil du temps

L’UX designer ne travaille souvent pas sans un UI designer. Leurs tâches sont en effet très liées.

Les compétences requises pour ce métier

Un UX designer doit maîtriser le design de l’interaction ainsi que l’architecture de l’information. Il doit être apte au travail d’équipe, puisqu’il travaillera avec l’UI designer mais également avec les développeurs, les chefs de produit ou les graphistes. Il dispose aussi d’un bon sens d’analyse et d’un bon sens de l’observation. En plus de cela, il lui faudra souvent se renseigner sur les évolutions numériques. Elles auront un grand impact sur sa façon de faire.
Et puisqu’il sera amené à travailler sur beaucoup de projets très différents, il doit être à l’aise avec le plus grand nombre de langages de programmation possible.

Côté salaire

Un débutant peut toucher 1900€/net par mois, mais pourra évoluer et atteindre un salaire de 2700€/net par mois. Le salaire dépendra évidemment de l’entreprise, mais ces valeurs donneront un ordre d’idée.

Si ce métier vous intéresse, il existe de nombreuses formations dans le domaine du développement numérique pour vous y amener. Mais si le métier d’UI designer vous attire davantage, nous vous invitons à lire notre fiche métier sur le sujet.

Le métier d’UI designer

Dans cet article, nous allons vous présenter le métier d’UI designer. Si vous vous posez des questions à ce sujet, vous trouverez bon nombre de réponses ici. Compétences requises, missions courantes, salaire… Nous allons aborder chacun de ces points.

UI designer

En quoi consiste le métier d’UI designer ?

Pour ceux qui ne le savent pas, le terme UI désigne User Interface, donc « interface utilisateur » en français. En bref, un UI designer est celui qui a pour tâche de faciliter l’expérience de l’utilisateur vis-à-vis d’une application. De la disposition de l’écran aux interactions, en passant par le texte, les animations, les curseurs… Il se mettra dans la peau d’un utilisateur pour faire les choix les plus judicieux. C’est pourquoi il est primordial de faire appel à un UI designer pour que votre application soit la plus user-friendly possible.

Les missions de l’UI designer

Même si vous avez déjà pu vous en faire une idée, ses missions sont les suivantes :

  • Améliorer l’interface utilisateur
  • Rendre la navigation plus fluide et intuitive
  • Favoriser l’aspect visuel à l’aide d’éléments graphiques
  • Apprendre les habitudes des utilisateurs
  • Produire des maquettes graphiques

La liste est bien sûr non exhaustive. En plus, il faut considérer que l’UI designer travaillera presque tout le temps avec un UX designer.

Les compétences requises pour ce métier

Un UI designer doit avant tout être créatif, innovant et avoir de très bonnes compétences en graphisme. De par son étroite collaboration avec l’UX designer, le travail en équipe ne doit pas lui faire peur. Il doit aussi savoir s’adapter et faire preuve de souplesse.
Pour ce qui est des aspects plus techniques, il faut maîtriser certains outils. Parmi eux, nous mentionnerons Photoshop, Illustrator et Adobe XD. En plus de ces outils, il doit avoir des connaissances notamment en HTML, JavaScript, CSS et PHP. Donc tous les langages de programmation qui auront un impact sur le design d’un site ou d’une application.

langages de programmation

Côté salaire

En France, un débutant touchera environ 1800€/net par mois. En progressant, il pourra atteindre 3000€/net par mois. Mais ces chiffres dépendent essentiellement de la taille et de la réputation de l’entreprise au sein de laquelle il travaille.

Le métier d’UI designer vous attire ? Vous pouvez commencer par vous auto-former aux logiciels et langages cités plus haut.
Et si ce n’est pas le cas, nous vous proposons un top 10 des métiers qui recrutent le plus en Picardie.

Avez-vous déjà eu un compte piraté ?

Tout d’abord, la phrase « mes comptes web n’intéressent personne et je n’ai rien à me reprocher, mon compte ne sera jamais piraté » est totalement fausse. Bien entendu, un compte Instagram de star, d’un président… vaut plus que celui d’un citoyen « normal ». Cependant, tous les comptes sont intéressants pour un pirate.

Que faire avec un compte piraté ?

Principalement, le pirate peut l’utiliser pour vider vos comptes bancaires. S’il dispose de votre compte E-mail, il peut demander des réinitialisations de mot de passe. Et ainsi accéder à votre compte Paypal, votre compte Amazon…

compte piraté

Il peut aussi se faire passer pour vous et extorquer de l’argent à vos amis. Grâce notamment à du phishing.

Il peut utiliser votre compte pour de la propagande ou des messages haineux. Il peut s’en servir pour favoriser un candidat dans une élection, en association avec des milliers d’autres comptes piratés… Ceci est courant et beaucoup de personnes possèdent des vieux comptes Twitter, Facebook… qui ont été piratés sans le savoir.

Bien entendu, si un hacker pirate les réseaux sociaux et les boites E-mail… Imaginez les soucis que cela peut engendre… Sachez que cela a déjà eu lieu plusieurs fois. Voici d’ailleurs une petite vidéo qui montre qu’il faut être vigilant.

TV5 Monde vient de se faire pirater. Ce monsieur semble surpris. Si vous n’avez rien remarqué, zoomez sur les papiers derrière lui…

Donc si vous soupçonnez d’avoir été piraté : prenez tout de suite les bonnes dispositions pour y remédier. Cependant, un pirate peut vous avoir piraté sans que vous ne le sachiez. C’est ce que nous allons voir ici.

haveibeenpwned.com

Le site web haveibeenpwned.com vous permet de vérifier si l’un de vos comptes a déjà été piraté.

Je vous invite à entrer votre adresse e-mail habituelle, dès l’arrivée sur le site.

haveibeenpwned

Si vous avez le message « Good news — no pwnage found! ». Alors félicitations ! Votre adresse e-mail n’apparaît sur aucune liste de pirates.

Pour l’exemple, j’ai mis mon adresse personnelle. Je l’utilise (trop) souvent. Mon adresse est donc dans la liste de certains pirates (comme des millions de personnes).

compte piraté nexus

Sur ce site : les adresses E-mail, les mots de passe et les pseudonymes ont été piratés. J’ai donc tout intérêt à changer mon mot de passe sur ce site. MAIS pas uniquement ! Je dois aussi le changer sur tous les sites où j’utilise la même adresse (ou pseudonyme) et le même mot de passe. Car les pirates testent toutes ces combinaisons sur les sites les plus connus.

Le site haveibeenpwned.com vous permet aussi de tester votre mot de passe. Pour cela rendez-vous dans l’onglet « Passwords ». Pour ce test, j’ai utilisé le mot de passe « azerty » et voici le résultat.

mot de passe piraté

Ce mot de passe a été vu 315 309 fois sur des listes piratées ! Il est donc préférable de ne pas l’utiliser. Je vous laisse tester les mots de passe « simples » pour vous rendre compte de la catastrophe. Mais je vous conseille aussi de tester le vôtre : le nom de votre chien n’est pas un mot de passe sûr ! ^^

Statistiques de Noël et E-commerce

Les statistiques sur l’E-commerce ne vendent jamais du rêve, sauf quand cela parle de Noël ! Bien entendu, c’est la période la plus fructueuse pour les sites en ligne. Cependant, ces statistiques vont bien au-delà d’un simple « +X % de ventes ». Voici donc 5 statistiques impressionnantes sur cette période magique.

Statistiques des ventes en E-commerce lors de Noël

statistiques de noel

En novembre et décembre, les acheteurs utilisent internet pour se renseigner sur les tendances actuelles. Ils observent aussi les meilleurs prix et les offres du moment.

En France, durant ces deux mois, les ventes totales enregistrées dépassent les 20 milliards d’euros, uniquement sur internet !

Les vendeurs ayant un magasin physique ne sont pas en reste : environ un e-consommateur sur deux se rendra en magasin pour acheter un produit consulté en ligne. Il est donc indispensable pour une boutique physique de disposer d’un site internet (même basique) !

Les dates clefs du E-commerce à Noël

dates clefs de noel

Même si elles débutent mi-Novembre, les ventes de Noël explosent dès le « Black Friday ». A partir de ce moment, les ventes ne font qu’augmenter jusqu’à atteindre un point culminant entre les 12 et 14 décembre. C’est à ce moment que les délais de livraisons sont toujours bons pour recevoir un cadeau à la date du 24 décembre.

Mais attention ! Croire que les visites s’arrêtent le 24 décembre est une erreur ! Les internautes consultent énormément les sites en ligne dès le 25 décembre pour trois raisons :

  • tester leurs cadeaux de Noël (ordinateur portable, tablette, smartphone…)
  • consulter les bonnes affaires spéciales « d’après-Noël »
  • revendre des cadeaux en double (ou non-appréciés…)

Répartition du budget de Noël

budget de noel

La majorité des achats de Noël sont tout naturellement des jouets avec 40% des ventes. Viennent ensuite les produits culturels (jeux video, albums de musique…) avec 35% des ventes. Viennent ensuite la mode et les cosmétiques.

Mais un grand avantage des sites E-commerce et que certains proposent des produits immatériels : jeux video, plateformes de streaming, e-book… Quel est l’intérêt principal : aucun de délai de livraison ! Vous réalisez votre achat et il est aussitôt disponible sur votre produit high-tech. Voir même sur celui de la personne a qui vous l’offrez ! Votre achat peut donc se faire le 24 décembre, voir même le jour même de Noël pour un oubli de dernière minute…

Répartition des ventes par appareil

répartitions du e-commerce

Les internautes changeant leurs habitudes de navigation, il est normal que les ventes suivent. De plus en plus de personnes n’utilisent plus d’ordinateur pour naviguer et réaliser leurs achats : leur smartphone suffit !

Il est donc indispensable pour un site E-commerce de proposer une expérience fluide et rapide pour les smartphones.

Les attentes des e-consommateurs

statistiques e-commerce pour noel

Le gros soucis des achats au dernier moment est qu’il faut attendre plusieurs minutes (ou heures) à la caisse du magasin. Les sites E-commerce n’ont pas ce soucis : ils vous livrent à domicile. Certains vous proposent même la livraison en un jour !

De plus, comme vu précédemment : les achats immatériels vous permettent une disponibilité immédiate.